Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Spéciale Jean-François PauvrosJackie McLean de Guillaume BelhommePJ Harvey : Dry de Guillaume Belhomme

John Chantler : The Luminous Ground (Room40, 2011)

john_chantler_the_luminous_ground

Essentiellement connu sous nos latitudes nordiques pour son apport au très réussi U de Tujiko Noriko, John Chantler se retrouve tout naturellement sur le label Room40 de son pote Lawrence English pour sa seconde tentative solo. Globe-trotter devant l’éternel (il a résidé au Japon avant d’émigrer à Londres), le musicien australien explore sur The Luminous Ground les dérives psychotiques en tout genre, pourvu qu’elles soient denses et saturées.

Essentiellement, vous l’avez deviné, psychédéliques et kaléidoscopiques, les aventures dessinées par Chantler déploient en filaments serrés des envies d’au-delà sous psychotropes – on pourrait vous resservir toute notre panoplie de mots en psy-machin, tiens. Toutefois, un vague sentiment d’abandon envahit rapidement l’espace à l’écoute de ses sept titres. Ne cherchant d’ailleurs jamais à caresser l’auditeur dans le sens du poil, ce qui est totalement respectable, l’homme de Brisbane oublie qu’en musique plus que dans tout autre art, l’expérimentation est une arme à double tranchant qui peut très vite terminer sa course planté dans un sol aussi aride qu’il est stérile.  

EN ECOUTE >>> Untitled #2

John Chantler : The Luminous Ground (Room40)
Edition : 2011
LP : 1/ Untitled 2/ Untitled 3/ Untitled 4/ Untitled 5/ Untitled 6/ Untitled
Fabrice Vanoverberg © Le son du grisli



Commentaires sur John Chantler : The Luminous Ground (Room40, 2011)