Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Steve Lacy (unfinished)le son du grisli sur InstagramMy Bloody Valentine : Loveless de Guillaume Belhomme

Ivo Perelman, Brian Willson : The Stream of Life (Leo, 2010)

grislioflife

D’abord, s’étonner qu’Ivo Perelman ne soit crédité que comme seul et unique compositeur de cette séance. Alors que le chroniqueur croyait se trouver en présence d’une séance majoritairement improvisée (Murmirios, Timponiana et le solo absolu de ténor de A Bola e o Menino exceptés), voici que se trouve chamboulée sa notion de l’écrit et de l’improvisé. Et ceci n’est pas pour lui déplaire…

Ne pas s’étonner, ensuite, que le couple Ivo PerelmanBrian Willson joue sur des brasiers ardents ; Mind Games (Leo Records 547) avec ce même Wilsson et Dominic Duval, ayant largement laissé entrevoir la belle complicité unissant saxophoniste et batteur. Voici donc réitéré ce jazz rebondissant, puisant dans la tradition du cri et du mouvement. Un souffle épique, direct et sans contours embelli par un drumming fertile, parfois proche de l’envahissement (French Hope), impulsé à vitesse supersonique ici (Agua Viva) ou espacé d’un souffle tout elvinjonien ailleurs (Timponiana). Et, enfin, applaudir des deux mains ce dialogue conquérant, cette symétrie entêtante, jamais relâchée et toujours entretenue. Un beau chapitre de plus à mettre à l’actif de l’ouvrage déjà bien fourni des duos saxophone-batterie.

Ivo Perelman, Brian Willson : The Stream of Life (Leo Records / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2008. Edition : 2010.
CD : 01/ The Stream of Life 02/ Clarice 03/ Agua Viva 04/ French Hope 05/ Murmirios 06/ Vicarious Punishment 07/ A Bola e o Menino 08/ Timponiana 09/ After the Third Wall 10/ Juntos Para Sempre 11/ Shaky
Luc Bouquet © Le son du grisli



Commentaires sur Ivo Perelman, Brian Willson : The Stream of Life (Leo, 2010)