Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Steve Lacy (unfinished)le son du grisli sur InstagramMy Bloody Valentine : Loveless de Guillaume Belhomme

Ivo Perelman, Rosie Hertlein, Dominic Duval : Near to the Wild Heart (Not Two, 2010)

neartothewildgrisli

Sur Near to the Wild Heart, trouver Ivo Perelman face à d’autres cordes encore, et qu’il connaît bien : celles de Rosie Hertlein (violon) et Dominic Duval (contrebasse).

N’intervenant qu’au ténor, Perelman commande des improvisations au développement patient dont la ferveur commune aux trois musiciens finit toujours par s’emparer. Pour établir les contrastes nécessaires aux huit pièces que l’on trouve sur le disque, le saxophoniste organise ici un virulent concours d’aigus, gronde là sur les remous nés de l’agitation d’archets fantasques ou sonne ailleurs le départ d’une récréation musicale qui prendra des airs de musique de chambre dérangée. Si ce n’est en quatrième station – le temps de laquelle une prise de position en faveur des répétitions amène les musiciens à verser dans une rengaine qui n’en finit plus –, Near to the Wild Heart confirme : Perelman, Hertlein et Duval, font bien (et beau) de multiplier les échanges.

Ivo Perelman, Rosie Hertlein, Dominic Duval : Near to the Wild Heart (Not Two / Instant Jazz)
Enregistrement : 2009. Edition : 2010.
CD : 01-08/ Part 1 - Part 8
Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Ivo Perelman, Rosie Hertlein, Dominic Duval : Near to the Wild Heart (Not Two, 2010)