Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli #3

Frode Gjerstad, Paal Nilssen-Love : Gromka (Not Two, 2010)

gromsli

Au dos de la pochette du disque Day Before One, Frode Gjerstad revenait sur sa première rencontre avec Paal Nilssen-Love : celui-ci avait huit ans et jouait au domicile de son père, batteur que le saxophoniste et clarinettiste employait alors. Adolescent, Nilssen-Love prit place dans le Circulasione Totale Orchestra. En 2000, les deux hommes enregistraient une première fois en duo (ce Day Before One) ; en 2008, deux soirs de concerts donnés par les mêmes à Lubjana donneront Gromka.

Plus ardemment qu'hier – et peut-être plus sûrement –, Gjerstad et Nilssen-Love profitent là d'une complicité qui les font l'un après l'autre inspirateur des formes à donner à leur échange : discours musical né de la confrontation anéanti soudain par une prise de position individuelle et reconstruit ensuite pour ne jamais plus cesser de changer. Seule endure et tient bon la ferveur dont Gjerstad et Nilssen-Love font la clef de voûte de l'exercice improvisé lorsque la connivence n'est pas plutôt révélée sur temps calmes et ramassés. Auprès de Gjerstad, le savoir-faire d'envergure et la puissance de frappe de Nilssen-Love en demandent toujours davantage, gagnant même en subtilités.

Frode Gjerstad, Paal Nilssen-Love : Gromka (Not Two / Instant Jazz)
Enregistrement : 10 et 11 juin 2008. Edition : 2010.
CD : 01/ Svirel 02/ Klopotec 03/ Ragija
Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Frode Gjerstad, Paal Nilssen-Love : Gromka (Not Two, 2010)