Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli : la revue

Jason Kahn, Richard Francis : s/t (Monochrome Vision, 2009)

sansgrisli

L’illustration de pochette et le nom du label, en sus de leur adéquation et de leurs convergences, semblent opérer comme une mise en condition : non pas un avertissement à l’auditeur, mais un accompagnement, au seuil de ce recueil de pièces enregistrées en public à Auckland, Zürich et Grenoble, entre 2007 et 2008 par Jason Kahn (percussion, synthétiseur analogique) et Richard Francis (ordinateur, electronics).

Cette délicate suite – sablier qui chuinte et laisse le temps couler – qu’on écoute comme un continuum, tisse un admirable tweed gris de gouttes tambourinant, serrées à en disparaître, et invite à la contemplation, songeant à l’Eloge de l’ombre de Tanizaki. Lents panoramiques sans afféterie, parcourus d’ondes, paysages densément gris donc, mais jamais mous, puissants de toutes leurs résonances, de leurs nombreuses aspérités. Traînées anthracite, ardoise, rehaussées d’oxydations. Pénétrant.


Jason Kahn, Richard Francis, s/t (extrait). Courtesy of Monochrome Vision.

Jason Kahn, Richard Francis : s/t (Monochrome Vision / Metamkine)
Enregistrement : 2007-2008. Edition : 2009.
CD : 01-04/ s/t
Guillaume Tarche © Le son du grisli



Commentaires sur Jason Kahn, Richard Francis : s/t (Monochrome Vision, 2009)