Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


Vers TwitterAu grisli clandestinVers Instagram

Joe Morris, Barre Phillips : Elm City Duets 2006 (Clean Feed, 2008)

elmgrisliduets

Après avoir rencontré Anthony Braxton, Joe Morris (ici à la guitare classique) improvisait en compagnie d’un autre musicien d’importance : Barre Phillips.

Elm City Duets, de partir au son de l’archet frénétique du contrebassiste, avant de faire état de pratiques percussives conjointes, capables d’imposer l’allure de l’improvisation – précipitations puis ralentissement de Recite. Aussi réfléchi qu’habité, Phillips reçoit avec superbe les interventions d’un Morris évoluant sur une boucle d’arpèges (Saved Stones) ou tirant parti d’un lot de cordes défaites ; pour les accueillir toujours différemment : pizzicatos abrupts ou grand archet baroque.

Ailleurs encore, la paire se débat sous des montagnes de cordes étouffées puis, prise de frénésie, trouve un peu de réconfort au creux d’une mélodie. Une fois n’est pas coutume.

Joe Morris, Barre Phillips : Elm City Duets 2006 (Clean Feed / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2006. Edition : 2008.
CD : 01/ Ninth Square 02/ Recite 03/ Saved Stones 04/ June Song 05/ Normal Stuff 06/ Spirals 07/ Translate 08/ Got Into Some Things
Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Joe Morris, Barre Phillips : Elm City Duets 2006 (Clean Feed, 2008)