Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


Vers TwitterAu grisli clandestinVers Instagram

David Murray, Mal Waldron: Silence (Justin Time - 2008)

GriMurSliWal

Enregistré en 2001 à Bruxelles, Silence dépose l’entente de David Murray et de Mal Waldron sur quelques standards et compositions personnelles.

Au nombre des premiers, deux ballades : I Should Care au développement sans véritable saveur, et puis All Too Soon, air d’Ellington que le duo sublime pour concilier l’inspiration emportée de Murray au ténor et la noirceur envoûtante sortie du piano de Waldron. Au nombre des secondes : la marche orientale de Free for C.T.  (Waldron et Roach) et l’emblématique Soul Eyes (Waldron), titres sur lesquels Murray intervient à la clarinette basse ; Hurray for Herbie (Waldron toujours), qui embrasse les descentes abruptes de la main droite du pianiste et l’ascension radicale du ténor, et Silence (Murray), sur lequel le saxophoniste dépose interventions rauques et autres sifflements sur les répétitions circulaires de son partenaire.

S’il n’est pas, comme présenté, le dernier enregistrement connu de Waldron, Silence trouve sa justification ailleurs : dans l’accord parfait trouvé sur l’instant de deux musiciens frondeurs et singuliers.

CD: 01/ Free for C.T. 02/ Silence 03/ Hurray for Herbie 04/ I Should Care 05/ Jean-Pierre 06/ All Too Soon 07/ Soul Eyes  >>> David Murray, Mal Waldron - Silence - 2008 - Justin Time. Distribution Harmonia Mundi.



Commentaires sur David Murray, Mal Waldron: Silence (Justin Time - 2008)