Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


Vers TwitterAu grisli clandestinVers Instagram

Sudden Infant : Psychotic Einzelkind (Blossoming Noise, 2008)

suddenisli

Au début de Psychotic Einzelkind, un gimmick de basse suffit à imposer ce qui semble être alors une post no-wave entêtante. Jusqu'à ce que celle-ci éclate sous les tortures infligées par le même instrument, une nuée de boucles électroniques et minimales, de larsens et de souffles graves.

Quand elle ne prend pas l'allure d'un rock anonnant (Beautiful Tile) ou d'un air d'électronique perturbée (Dies Irae), la musique de Sudden Infant fait bien mieux son effet en longues traînées de poudre, qui prendront, pour finir, d'autres formes selon l'intervention d'invités : long drone angoissé de la relecture que donne Z'ev de Slomono, perturbations stériles d'un Somniphobia revu par Thurston Moore.

Sudden Infant : Psychotic Einzelkind (Blossoming Noise / Metamkine).
Edition : 2008.

CD: 01/ Somniphobia 02/ Deep Cuts 03/ Boy in a Wheelchair 04/ Tandoori Chicken Scooter III 05/ Bamblood 06/ Slomono 07/ Beautiful Tile 08/ Head vs Wall 09/ Trees are My Friends 10/ Dies Irae 11/ Zipper Ripper 12/ Slomono (Z'ev Remix) 13/ Tandoori Chicken Scooter III (Lasse Marhaug Remix) 14/ Somniphobia (Thurston Moore Remix)
Guillaume Belhomme © Le son du grisli
 



Commentaires sur Sudden Infant : Psychotic Einzelkind (Blossoming Noise, 2008)