Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Spéciale Jean-François PauvrosJackie McLean de Guillaume BelhommePJ Harvey : Dry de Guillaume Belhomme

Jean-Luc Guionnet, Toshimaru Nakamura : MAP (Potlatch, 2008)

guiosli

Sur MAP, Jean-Luc Guionnet (saxophoniste encore récemment remarqué sur Propagations) et Toshimaru Nakamura (entendu auprès d’Otomo Yoshihide, John Butcher ou Axel Dörner) soignent leur rencontre, et cisèlent une électroacoustique subtile.

A force de pratique expérimentale, l’alto parvient d’abord à imposer sa voix sur de longs sifflements électroniques, avant que le duo ne mette en place une interaction qui donnera sa forme vive à la rencontre. Décisif, Guionnet extirpe une note longue et aigue, la redit faiblement avant de l’appuyer assez pour perturber la présence de Nakamura - l’électronique s’emballe, le grésillement pour toute interjection.

Et puis, l’inverse mis en pratique : le juste retour des choses – comprendre : d’autres larsens – en réaction aux aigus fuyants de saxophone distribués maintenant entre les pauses que l’on s’accorde à deux. En guise de conclusion, Guionnet intervient sur un orgue, en définit les possibilités bruitistes et fait appel à d’autres effets dévastateurs. Le discours individuel moins en paix que ne l’était le dialogue, duquel sera sorti une œuvre à la sérénité provocante.

Jean-Luc Guionnet, Toshimaru Nakamura : MAP (Potlatch / orkhêstra International)
Edition : 2008.

CD : 01/ (18 :38) 02/ (12 :51) 03/ (16 :03) 04/ (23 :16)
Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Jean-Luc Guionnet, Toshimaru Nakamura : MAP (Potlatch, 2008)