Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Quinzaine Agitée : Chants de FranceA la question : Harutaka MochizukiEn librairie : Ci-gît d'Antonin Artaud et Nurse With Wound
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

The Story of Modern Farming : Someone New (D’autres cordes - 2007)

storyofgrisli

Deuxième album de The Story of Modern Farming – soit : Jessica Sligter (chant, guitare, clavier) et Louise Jensen (saxophone, xylophone) –, Someone New expose une dizaine de rengaines brillantes sous couvert de timidité – forcément feinte. Phrasé fragile de saxophone, vague à l’âme trahi par les voix et minuscules combines électroniques, révèlent peu à peu l’expression sophistiquée d’une musique nouvelle nourrie de plus anciennes (Jeanne Lee, Carla Bley, Laurie Anderson, Mark Hollis). Alors, des arrangements soucieux et délicats, découle un folk expérimental et souvent flamboyant.


The Story of Modern Farming, Made. Courtesy of D'autres cordes.

CD: 01/ Morning Tune 02/ Someone New 03/ Christ 04/ Hold me tight 05/ Sidespring 06/ Kenny Gsus 07/ All in tears 08/ Made 09/ St Michaels 10/ Gillende Keukenmaid

The Story of Modern Farming - Someone New - 2007 - D'autres cordes. Distribution Abeille Musique.

Commentaires [0] - Permalien [#]

Stefan Németh: Film (Thrill Jockey - 2008)

nemethgrisli

Premier album personnel de Stefan Németh (Radian, Lokai), Film assemble des pièces instrumentales écrites à destination de courts-métrages ou d’installations vidéo ; réétudiées, un peu, pour l’occasion.

Au nombre des instruments : guitare électrique et batterie (réunis sur la composition brute qu’est Via L4 Norte), claviers plus ou moins datés, et ordinateur, pour les fioritures : grésillements, reverses, bourdons, boucles et parasites. Alors, s’installe une électroacoustique capricieuse, qui hésite à servir une ambient plus (Ortem Ende) ou moins (Soprus) fameuse, une sage illustration sonore (Transitions) ou quelques progressions convaincantes (Field, enregistrée en compagnie du batteur Martin Brandlmayr). Acceptable, l’ensemble, même si plombé souvent par l’usage peu original qu’on y fait de l’électronique.


Stefan Németh, Via L4 Norte (extrait). Courtesy of Thrill Jockey.

CD: Via L4 Norte 02/ Field 03/ Luukkaankangas 04/ Soprus 05/ Transitions 06/ Ortem Ende

Stefan Németh - Film - 2008 - Thrill Jockey.

Commentaires [0] - Permalien [#]
>