Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli #4

Martin Küchen : Homo Sacer (Sillon, 2007)

martin_kuchen_homo_sacer

Après avoir demandé à Michel Doneda, Alessandra Rombola et Wade Matthews, d’interroger en solo leurs pratiques improvisées et expérimentales, le label Sillon propose aujourd’hui les réponses du saxophoniste Martin Küchen, échappé du groupe Exploding Customer et entendu récemment aux côtés de Raymond Strid et Per Zanussi.

Abordant l’exercice de manière saugrenue – celle d’une pratique polyphonique qui ravira tout ethnologue épris de musique –, Küchen engouffre ensuite ses souffles dans le corps de ses instruments (alto et baryton), leur impose une mécanique décidant pour eux de trajectoires circulaires, ou en fait la matière d’un bourdon angoissé.

Monté, à grands coups de rebonds, à bord d‘un hélicoptère de marque Stockhausen, Küchen s’éloigne d’un Homo Sacer primaire et inquiétant, au point de séduire partout l’auditeur évolué pas mécontent de faire une pause.

Martin Küchen : Homo Sacer (Sillon / Sofa Music)
Edition : 2007.
CD : 01/ 02/ 03/ 04/ 05/

Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Martin Küchen : Homo Sacer (Sillon, 2007)