Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Andy Moor : Marker (Unsounds, 2007)

grirker

Guitariste  au sein de  The Ex et  figure  de la  scène improvisée d'Amsterdam, Andy Moor rassemble sous Marker - à la pochette curieusement orientée électronica berlinoise - 15 morceaux enregistrés entre 2001 et 2006. Où ses intentions oscillent entre déconstructions expérimentales, atmosphères peu engageantes et rengaines no wave tardives.

Sèches, toujours, les attaques adoptent donc des modes différents: répétitif jusqu'à l'entêtement (Uganda Fly, From E to F), bruitiste (déflagrations de cordes distendues de Naming The Animals ou aigus sortis de la guitare électrique préparée de Weather), mélodique, aussi – sur des compositions courtes plus (Truth In Numbers) ou moins (Alex) réussies.

D'effets dont il use avec mesure, Moor tire d'autres couleurs encore pour finir d'édifier une musique trahissant vite ses références (Luc Ex, Lee Ranaldo, Glenn Branca), mais capable aussi de faire preuve de singularité: point d'orgue qu'est 3 a.m., sur lequel un shamisen fantasmé prône à coups d'aigus et de graves récalcitrants un réconfort d'autant plus paisible qu'il a su vaincre des préoccupations tourmentées.


Andy Moor, Uganda Fly. Courtesy of Unsounds & Andy Moor.

Andy Moor : Marker (Unsounds. / Metamkine)

Edition : 2007

CD : 01/ Halogen 02/ Alex 03/ Uganda Fly 04/ 3 a.m. 05/ From E to F 06/ Stop / Pause 07/ Stadium 08/ About Face 09/ Naming The Animals 10/ Repeat Suite 11/ Weather 12/ Eyes Ears Hands 13/ Truth In Numbers 14/ Myrka 15/ Small Things Under Glass

Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Andy Moor : Marker (Unsounds, 2007)

    Curieux...

    ... d'entendre ce disque, The Ex est un des meilleurs groupes au monde, à mon avis. L'extrait a quelque chose en commun avec leurs dernières productions, surtout avec la scène "world"... A voir.

    Posté par Mish, mardi 11 septembre 2007 à 09:36 | | Répondre
  • Fine Fine Fine...

    Posté par Fine, mardi 11 septembre 2007 à 13:45 | | Répondre