Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Jackie McLean de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #5PJ Harvey : Dry de Guillaume Belhomme

Herb Robertson : Parallelisms (Ruby Flower, 2007)

parralelslis

Trompettiste  brillant, entendu  notamment  aux  côtés  de Gerry Hemingway ou au sein du Fonda / Stevens Group, Herb Robertson sort sur son propre label l’enregistrement de sa rencontre récente avec deux improvisateurs réputés : le saxophoniste Evan Parker et le pianiste Agustí Fernández.

Sur Spore Attic, d’abord, le trio amasse autant de notes traînantes que d’interventions agressives, toutes mises à contribution dans l’édification d’une pièce bouleversée, qui traîne ses doutes avec la même force que Vim Chattering consolidera le lien frénétique qui unit les instruments à vent. Qu’ils se mettent d’accord sur la gamme à dévaler ensemble (Parallelisms, introduit par les aigus ressemblants du soprano et de la trompette) ou progressent selon les nécessités d’une inspiration plus individuelle (Trichotomy), les musiciens rivalisent d’idées, le plus souvent détachées de toute conventions : voix de Robertson investissant l’échange ou gestes dévoyés de Fernández.

Pivot d’un système agité, Susurration révèle une atmosphère ténébreuse faite de résonances graves issues du piano et de sifflements inquiets, développement lent sur la fin duquel sourdent les tensions, quand partout ailleurs, elles s’imposent sans louvoyer. Contraste accommodant l’éclatante démonstration.

Herb Robertson : Parallelisms (Ruby Flower)
Edition : 2007.
CD :
01/ Spore Attic Basement 02/ Trichotomy 03/ Parallelisms 04/ Susurration 05/ The Living Daylight 06/ Vim Chattering
Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Herb Robertson : Parallelisms (Ruby Flower, 2007)