Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Don Friedman: From A to Z (ACT - 2006)

friedgrisli

Sur From A to Z, le pianiste Don Friedman interprète en solo quatre de ses compositions, quatre autres du guitariste et ancien compagnon de route Attila Zoller - à qui ce disque est dédié - et deux standards, signés Cole Porter et Thelonious Monk.

Dès le premier titre, Friedman nous assure de son éternelle dextérité, distribuant les arpèges délicats au son d’un swing affirmé. Malheureusement, son savoir-faire le pousse davantage à adopter une posture classique qu’à oser quelques audaces. S’il montre plus d’aisance à rendre ses propres thèmes, on regrette que ses interprétations d’I Concentrate on You, Meant to Be ou Ask Me Now, privilégient le bariolage et non pas l’originalité.

CD: 01/ Meant to Be 02/ When It’s Time 03/ A Thousand Dreams 04/ Alicia’s Lullaby 05/ I Concentrate on You 06/ Free Flow 07/ Memory of Scotty 08/ From A to Z 09/ Ask Me Now 10/ Straight Ahead 11/ Blues for Attila

Don Friedman - Piano Works VI, From A to Z - 2006 - ACT. Distribution Harmonia Mundi.

Commentaires [0] - Permalien [#]

From Between : No Stranger to Air (Sprout, 2006)

22478

Profitant d'un concert donné le 1er Mars 2005 au Havre, From Between - trio formé par les saxophonistes Jack Wright et Michel Doneda, et le batteur Tatsuya Nakatani - expose sur No Stranger to Air l'actualité de sa pratique de l'improvisation.

Forcément expérimentale, au regard des personnalités présentes et de ce qu'elles ont déjà prouvé dans le domaine. Pas extrême, toutefois. Toujours, les coups vifs portés par le batteur et les plaintes polyformes sorties des saxophones surgissent d'une mesure imposée par l'expérience. Distribuant les souffles courts et les grincements, investis souvent dans l'élaboration des sifflements, Doneda (au soprano et sopranino) et Wright (au soprano et à l'alto) insinuent des parallèles le plus souvent aigus, et subitement déviés dans l'espoir de provoquer des rencontres à propos.

Interrogeant la retenue nécessaire lorsqu'il s'agit d'aborder l'improvisation expérimentale, le trio est aussi capable de suivre la voie d'une forme musicale moins opaque - Nakatani réussissant à convaincre les saxophonistes de respecter, l'espace d'une à deux minutes, le rythme qu'il dépose sur tom bas. Souvenir d'un concert convaincant, No Stranger to Air expose avec délicatesse une musique à la densité ramassée. Qui rend impossible toute explication pour être faite de failles insoupçonnables.

From Between : No Stranger to Air (Sprout)
Enregistrement : 1er mars 2005. Edition : 2006.
CD : 01 - 02/ -
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Anders Dahl : Hundloka, Flockblomstriga 1 (Häpna, 2006)

anders dahl hundloka

Homme-orchestre perdu dans quelques herbes hautes suédoises, Anders Dahl tombe sur une fleur commune appelée Hundloka. A laquelle il emprunte son nom pour intituler trois de ses pièces instrumentales. Plus sauvage que champêtre.

Entamant son exploration au son d'arpèges de guitare désaccordée, Dahl engage quelques grincements, et puis quelques drones, à envahir le champ musical. Les cordes pincées rivalisent d'aigus, eux simulent la disparition ou se font soudain plus clairs, avant d'être mis à mal par les derniers assauts des grésillements électriques. Fait de collages plus concrets, la deuxième Hundloka combine les constructions bancales de petites percussions et les cordes tremblantes des guitares. Une clarinette basse infiltrée dans l'ensemble se refusera à servir la mélodie, venant appuyer davantage l'intention percussive de cette partie de l'enregistrement. D'autres drones, enfin, agrémentés de larsens, oscillent le temps de la conclusion. Qui accueillera les attaques subtiles - et plus graves - de la guitare, et l'effet instable de microphones maltraités. Histoire de peaufiner l'ambient décontractée mais anxieuse que renferme Hundloka, Flockblomstriga 1, premier album d'Anders Dahl.

Anders Dahl : Hundloka, Flockblomstriga 1 (Häpna)
Edition : 2006.
CD : 01/ Hundloka 02/ Hundloka 03/ Hundloka
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>